mardi 6 juin 2017

RFID : tous pucés ?


La publicité (américaine) tourne déjà. Ils ont 80 ans, blancs, WASP et propres sur eux. La musique est douce, leur sourire évoque le couple de retraités de Mulholand Drive. Aseptisés, et si gentils… : des grands parents idéaux ! C’est qu’elle sait faire passer le message, la pub. Et elle nous dit : pépé tombe malade, se retrouve à l’hôpital, mamie n’a pas sa carte vitale (ou son équivalent US) et encore moins les ordonnances du médecin traitant, ce qui rend a priori difficile tout traitement adéquat, alors que papy souffre d’une maladie grave… HEUREUSEMENT il y a la PUCE RFID que papy s’est faite implantée et dans laquelle TOUTES LES INFORMATIONS dont sa santé dépend sont stockées ! Un petit coup de laser au doigt et HOP : vive la puce, papy est sauvé !

Science-fiction ? De nos jours, certaines discothèques en Espagne proposent aux jeunes qui souhaitent entrer dans le fameux carré VIP de se faire pucer à l’intérieur : de très jeunes femmes pas infirmières pour un rond mais aptes à faire la piqure proposent à celles et ceux qui veulent la petite puce qui permet (O Joie !) de ne pas avoir à débourser un sou pour consommer : tu passes ton doigt et hop, t’as ton cocktail ! Ton compte en banque est directement prélevé.

Pratique non ?

Des tas de nantis classe supérieure ou moyenne supérieure le sont déjà : tellement modernes, ils ne pouvaient pas faire autrement qu’être à la page avant tout le monde. Pensez : plus de CB, plus de Navigo, de Carte Vitale, de clefs pour l’hôtel, de caissière au Prisu, plus ces 50 cartes machin, plus de cash : rien que cette puce qui ouvre tout comme un sésame ! Merveilles de la technologie et de la modernitude, plus besoin de s’en faire, on ne risque plus ni de perdre ni de se faire dérober quoi que ce soit. Les voleurs n’auront bientôt plus d’autre solution que de nous couper les doigts.

Puisqu’on en parle : finis le vol d’enfants, la recherche de suspects, les courses poursuites dans la nature et les enquêtes à rallonge avec ce truc qui permet à tout instant de géolocaliser X à la trace ! Tu parles que les occupants des cellules de prisons, les suspects et les fichés on va leur laisser le choix, à eux ! Finis les violeurs, les dealers, les crimes impunis, les poseurs de bombes, avec ce truc merveilleux qui permet à l’Etat de te suivre partout, toi le méchant, toi le rapteur, toi le basané qui égorge les petites vieilles …

Sauf que l’ennui c’est que la petite puce miracle pourrait fort bien devenir imposée à tout un chacun … Imaginez, vous les femmes et les hommes libres. Progressivement le système décrète que les CB, les cartes vitale, les Pass Navigo, la carte UGC, toutes tes cartes d’abonnement : tout ça n’existe plus ! Mieux : plus de cash, plus un sou sur le marché, donc la seule façon de payer tes courses, de payer ta tournée, de rentrer au Parc des Princes ou au concert de Christophe Mae à l’Olympia c’est ça.

Question : toi qui maitiens que tu n’es pas un animal, que tu n’as pas envie tel Médor le chien ou Grisette la chatte de cette chose dans ton organisme, si on te retire tous tes gadgets au point de t’interdire le moindre achat, tu décides quoi ? Tu gardes tes principes et tu sacrifies tout le reste ?
Pas simple, comme dilemme.

Sans compter que (je pose la question ) : il y a quoi dans cette puce, hormis toutes les infos de comptes en banque, santé et consorts, dans cette puce électro-magnetique ? Est-ce que (je me tourne vers les cancérologues qui de nos jours, à Paris, étudient les conséquences ravageuses des ondes sur la santé des gens) c’est BON POUR LA SANTE ?

J’ose même : ne serait-ce pas nocif ? Pour le corps, bien sûr, mais pas que - à écouter nos spécialistes qui déjà à propos du wifi et des portables parlent de scléroses en plaque et de cancers certes, mais aussi de maladies neuronales, de destructions de neurones, et de multiplications de cas d’Alzheimer ?

Flippant ? Paranoïaque anticipation ? Chacun peut se faire son idée à sa guise, les informations existent, on peut encore les consulter. Ce qui est certain, c’est qu’on n’est en rien dans de la SF pure mais bien dans une anticipation de type « le meilleur des mondes pour après demain ». Parce que tout est en place actuellement, manque simplement le calendrier, ainsi que les quelques évènements déterminants qui conduiront les plus récalcitrants à rejoindre les rangs des volontaires.

Un indice : suivez avec attention ces toutes prochaines années (ces prochains mois…) les publicités ainsi que certains films made in Hollywood. Ecoutez d’une oreille attentive les experts du système, écoutez Attali, qui comme d’habitude dit les choses certes avec tout l’entregent qu’on lui connait, mais cash.

Lentement, subrepticement, insidieusement, la machine à décerveler va se mettre en place, le sujet va commencer à pénétrer en douceur l’actualité, on va vous la vendre en mettant bien en avant les gains et les avantages pratiques, vous allez progressivement voir certains dans votre entourage qui, séduits, vous en parleront après l’avoir acceptée. Ca va se faire en douceur, de manière suave. Un peu comme les salariés de cette entreprise française qui ont échangé leurs vieux badges tout pourris contre la merveilleuse puce.


Minority Report, 1984, Blade Runner, 2001, Time out … : on y est presque.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire