lundi 12 juin 2017

Attali, couteau-suisse.fr du NOM


On devrait toujours écouter avec beaucoup d’attention celui que je qualifierais de couteau suisse de la Province France, à la fois DRH de nos Présidents, Premiers Ministres, Ministres de l’Economie, de la Défense, de l’Intérieur, de l’Education et de la Santé (liste non exhaustive), défricheur scribe des sujets majeurs occupant notre occulte oligarchie et rédacteur fort brillant de ses fiches PDF à destination du bas peuple. Fort au fait des choses, Attali a pour mérite de ne rien dissimuler ou presque, et de dire et d’écrire ce qu’il faut savoir du plan du loup déguisé en agneau.


Je ne puis nier à cet homme qui murmure à l’oreille des puissants (Mitterrand, Hollande et Sarkozy ne sont pas à compter auprès des autres, o combien plus hauts places dans la pyramide) une immense intelligence et une érudition indéniable. Reptiliennes il va de soi, totalement hermétique à toute empathie envers ce grand absent qu’est le peuple dans son champ de vision. Mais fidèle aux principes clefs de ceux qui le rémunèrent et l’accueillent, il ne peut, et c’est plus que suggéré, que le considérer que comme défunt, c’est-à-dire absent.

Ce qui ne se limite pas dans sa bouche aux ouvriers, agriculteurs, petits salariés et petits commerçants loin de là : dans son schéma comme dans ses écrits, presque toute la bourgeoisie y passe aussi. Et c’est d’ailleurs elle, la prochaine cible, à lui, fondateur et promoteur de la BERD, ex machine à privatiser et à globaliser, présidant la Commission de son nom, sorte de parlement bis créateur de la feuille de route 2007/2017, et par ailleurs découvreur de l’actuel Président (comme auparavant de l’actuel Premier Ministre) que tous deux il fit introduire à Bilderberg.

Circonscrit a une pensée qui se donne à lire assez clairement, le Monde selon Attali, forcàment moderne et donc sans alternative crédible possible, se veut mondial tel un village, avec un gouvernement, une religion, une Bible, un principe fondateur uniques, et bien entendu un Dieu Vivant, incarné en un et un seul.

Celles et ceux qui auront passé toutes les étapes (n’en disons pas plus) cèderont toute allégeance. Tout ce qui fut se doit donc d’être plus que remplacé, détruit de l’intérieur, Nations, Religions, Juridictions de l’Ancien Temps, socle de valeurs, au profit d’une Elite et de son Nouvel Ordre Mondial.

Cette vision va au-delà, bien au-delà d’une adoration matérialiste envers le Veau d’Or : elle est une apothéose avec pour armes les technologies d’un pouvoir suprême sur toute la race humaine. Il faut être naïf pour n’y voir qu’affaire de profits, il s’agit bel et bien de pouvoir hégémonique, d’un pouvoir tout particulier qui a à voir avec la surpuissance et la prétention reptilienne a à la transcendance ici-bas. Faire tomber les statues d’autrefois pour leur substituer Une et Une Seule, la même pour tous : voilà le projet. Admettons-le : ce serait une première, et ces gens-là, qu’on peut qualifier comme on veut et dont on peut penser ce qu’on veut, innovent. Hitler était à cote d’eux un enfant de cœur, y compris dans l’art de la propagande.

L’ayant entendu en 2014 annoncer l’air mutin le nom de l’actuel Elu français sans se cacher, puis suggérer que son successeur serait en toute vraisemblance une femme (âgée de 25 ans en 2014), je m’étais a à l’époque demandé pourquoi il osait à ce point se permettre de dire tout haut le plan, tout du moins révéler un point aussi important.

Je compris depuis (après la litanie numérologique de Christine Lagarde, la couverture du Nouvel Economiste et tant d’autres exemples ou nos puissants dévoilent sans fard des signes du vaste projet) : pourquoi se gêner quand toute une populace (l’expression est leur) est à ce point anémiée ?

Et fait exactement ce qu’on attend d’elle sans sourciller ?



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire